Commutateurs de ligne de commande pour Outlook pour Windows

Pour dépanner Microsoft Office Outlook, il faut savoir qu’il est possible d’ajouter des commutateurs (ou arguments) lors du lancement d’Outlook.

Pour les utiliser, le plus simple est de créer un raccourci d’Outlook. Voici comment faire :

  • Cliquer sur Démarrer,
  • Choisir Tous les programmes, chercher Outlook
  • Clic droit, puis envoyer vers Bureau
  • Retour sur le bureau,
  • Clic droit sur la nouvelle icône créée, puis cliquer sur propriétés
  • La fenêtre ci-dessous s’affiche, il ne reste qu’à ajouter à la fin du champs « Cible » le commutateur voulu
  • Puis terminer en cliquant sur OK
  • A présent lors d’un double clic sur la nouvelle icône Outlook, celui ci se lancera avec l’option supplémentaire qui lui est fourni.

Note : Une fois votre Outlook « réparé », il est possible de supprimer le raccourci.

Voici ceux que j’ai eu l’occasion d’utiliser :

Commutateur Action réalisée
/cleanviews Restaure les affichages par défaut. Tous les affichages personnalisés que vous avez créés seront perdus.
/resetfolders Restaure les dossiers manquants à l’emplacement de remise par défaut.
/resetfoldernames Redéfinit les noms de dossier par défaut (tels que Boîte de réception ou Éléments envoyés) en utilisant les noms par défaut dans la langue d’interface utilisateur Office en cours.
/safe Démarre Outlook sans les personnalisations de barre d’outils ou de volet de lecture. Les compléments COM (Component Object Model) natifs et managés sont désactivés.

Lien utile

Article issu du support Office

Sauvegarder l’activation d’Office

Si l’envie de sauvegarder l’activation d’Office 2010/2013 se fait sentir, il faut savoir que c’est facilement réalisable :
– via des logiciels dédiés comme OPA-Backup,
– via un simple copier/coller que la procédure ci-dessous explique.

Cela peut être utile si vous perdez votre clé de licence ou si vous souhaitez réactiver votre Office en mode hors ligne. Attention toutefois ! La restauration ne fonctionnera que sur l’ordinateur ayant activé officiellement Office – n’espérez pas l’activer une première fois et dupliquer la licence sur d’autres ordinateurs ensuite.

Pré-requis

Pour commencer, nous allons activer l’affichage des fichiers cachés dans l’explorateur de Windows. Pour cela, il faut :

  • Aller dans Organiser
  • Puis cliquer sur Option des dossiers et de recherche
  • Onglet Affichage
  • Sélectionner Afficher les fichiers, dossiers et lecteurs cachés
  • Cliquer sur Appliquer, puis OK

Afficher les options de l'explorateur Windows

Procédure de …

… Sauvegarde

En fonction du système d’exploitation de votre ordinateur, le lieu de stockage des fichiers d’activation Office change :

  • pour Windows 7, c’est tout le contenu du dossier « OfficeSoftwareProtectionPlatform » qu’il faut récupérer,
    C:\ProgramData\Microsoft\OfficeSoftwareProtectionPlatform
  • alors que pour Windows 8, il faut mettre de côté les deux fichiers suivants.
    C:\Windows\system32\spp\store\data.dat
    C:\Windows\system32\spp\store\tokens.dat

… Restauration

Pour procéder à la restauration, il est conseillé de passer en Mode sans échec (avec ou sans prise en charge du réseau). Une fois le système démarré, il suffit de restaurer les fichiers et/ou dossiers en lieu et place des actuels. Ceci fait, on peut redémarrer l’ordinateur et tenter de lancer un logiciel de la suite Office pour vérifier que l’activation est à nouveau effective.

Supprimer les temporaires d’Outlook

Lorsqu’une pièce jointe attachée à un courrier électronique est ouverte depuis Outlook, elle est copiée dans un premier temps dans un répertoire temporaire avant d’être finalement ouverte. Lors de la fermeture du document, si Outlook est toujours actif, il se charge en principe de supprimer le fichier laissé dans les temporaires.

Si le fichier n’est pas supprimé automatiquement par Outlook, il restera dans le dossier si aucune action manuelle n’est faite. En ouvrant un document portant le même nom, Outlook copie tout de même le fichier dans le répertoire temporaire mais en lui ajoutant un numéro d’incrément – cela commencera par (1) pour aller jusqu’à maximum (99). Une fois la limite atteinte, lors d’une énième tentative d’ouverture du fichier, un message d’erreur apparaitra bloquant totalement la lecture de nouveaux fichiers portant le même nom.

Supprimer les documents temporaires est le seul moyen de revenir à la normale. La technique donnée ici est valable pour toutes les versions de Windows ou d’Office, seuls les chemins diffèrent. Pour plus d’informations, il est possible de se référer au KB 817878 de Microsoft.

En fonction du système d’exploitation, il faut se rendre dans le répertoire suivant en replaçant la mention « Nom » par le nom de la session :

  • pour XPC:\Documents and Settings\« Nom »\Local Settings\Temporary Internet Files\Content.Outlook\ ;
  • pour Vista / 7 / 8C:\Users\« Nom »\AppData\Local\Microsoft\Windows\Temporary Internet Files\Content.Outlook\.

Ce dossier contient un ou plusieurs dossiers ayant des noms générés aléatoirement. Dans mon cas, il s’appelait « ZDD3CWOI ». On peut observer sur la capture ci-dessous les quelques fichiers que j’ai eu l’occasion d’ouvrir et qui sont restés.

Fichiers temporaires Outlook

Avant de procéder à la suppression des fichiers, il faut fermer Outlook ainsi que toutes les autres applications. Ceci fait, il est à présent possible de supprimer tous les répertoires présents dans « Content.Outlook ».

A présent, en redémarrant Outlook et en tentant d’ouvrir une pièce jointe, le problème devrait avoir disparu.

Lien utile

Article traitant du même problème, à lire sur le site de Bastion Point

Réparer un fichier .pst considéré comme corrompu par Microsoft Office Outlook

Il peut arriver que l’archive contenant l’ensemble des messages d’un utilisateur utilisant Microsoft Outlook soit corrompu avec le temps, le logiciel ne manquera pas de vous le dire à grand coup de messages d’erreur … sachez qu’il existe un outil fourni par Microsoft pour tenter de corriger le problème, ne vous attendez pas à une baguette magique, mais c’est peut-être un moyen de réparer votre fichier !

Cette technique a été réalisée sur un poste ayant Windows 7 et Office 2010. Il faudra simplement adapter les chemins d’accès en fonction des cas.

Il faut se rendre dans le dossier d’installation de Microsoft Office, dans mon cas, il fallait aller dans « C:\Program Files\Microsoft Office\Office14 » pour y trouver un fichier nommé « SCANPST.EXE ». Lancez le pour obtenir la fenêtre suivante, il ne reste plus qu’à indiquer le chemin où se trouve le fichier .pst (toujours dans mon cas, « C:\Users\Mathieu\AppData\Local\Microsoft\Outlook ») et valider par Démarrer. Et voilà, l’opération est terminée, il ne reste plus qu’à croiser les doigts et espérer que le problème soit résolu au prochain lancement d’Outlook.