Mise en place d’un serveur d’impression CUPS

CUPS (Common Unix Printing System) est le serveur d’impression présent sur les machines Unix. Le service CUPS se gère au moyen d’un interface web – accessible uniquement en local en se rendant sur ici (ne pas hésiter à accepter le certificat SSL permettant de sécuriser le site).

Installation des paquets requis. Le paquet virtuel « printer-driver-all » permet d’avoir tous les drivers d’imprimantes reconnues par Debian. Pour les autres, il faudra fouiller sur le site constructeur à la recherche d’un paquet Debian/Ubuntu.
aptitude install cups printer-driver-all

Ici, travaillant sur un serveur dépourvu d’interface graphique, il a fallu que je modifie le fichier de configuration pour autoriser les autres ordinateurs de mon réseau à se connecter sur l’interface web.

Faire une sauvegarde du fichier de configuration
cp /etc/cups/cupsd.conf /etc/cups/cupsd.conf.old

Éditer le contenu de « /etc/cups/cupsd.conf » en modifiant les 4 lignes suivantes.

  • Ceci …
    Listen localhost:631
    Listen /var/run/cups/cups.sock

    … devient
    #Listen localhost:631
    Listen /var/run/cups/cups.sock
    Port 631
  • Ceci …
    <Location />
      Order allow,deny
    </Location>

    … devient
    <Location />
      Order allow,deny
      Allow from 127.0.0.1
      Allow from 192.168.1.0/24
    </Location>
  • Ceci …
    <Location /admin>
      Order allow,deny
    </Location>

    … devient
    <Location /admin>
      Order allow,deny
      Allow from 127.0.0.1
      Allow from 192.168.1.0/24
    </Location>
  • Ceci …
    <Location /admin/conf>
      AuthType Default
      Require user @SYSTEM
      Order allow,deny
    </Location>

    … devient
    <Location /admin/conf>
      AuthType Default
      Require user @SYSTEM
      Order allow,deny
      Allow from 127.0.0.1
      Allow from 192.168.1.0/24
    </Location>

Redémarrer le service pour prendre en compte nos modifications.
service cups restart

On peut maintenant se rendre sur l’interface web d’administration pour ajouter une imprimante. Dans mon cas ici. C’est au moyen du compte privilégié « root » que l’on pourra accéder à l’onglet d’administration. L’interface étant en français, il ne reste plus qu’à se laisser guider pour ajouter son imprimante et procéder à un test d’impression.